Hilary Swank porte plainte contre son assurance car elle refuse de couvrir son traitement des ovaires !

Elle a été diagnostiquée d’un kyste à l’ovaire en 2008. Aujourd’hui, son traitement est toujours refusé par sa compagnie d’assurance, le SAG / AFTRA.

Hilary Swank porte plainte contre le syndicat SAG / AFTRA et leur plan de santé

Le mardi 08 septembre dernier, l’ dépose sa plainte et le porte à la connaissance de ses fans via Instagram. Sur le réseau social, une revendication très claire de sa part la fait parler sur la toile. Elle demande au conseil du SAG / AFTRA un traitement égal avec pour tous ses membres, mais aussi entre les hommes et les femmes.

Dans sa publication, l’actrice à deux oscars dénonce les injustices de la politique archaïque des compagnies d’assurances en général, mais spécialement contre le SAG / AFTRA envers les problèmes de santé féminine. Une politique qu’elle considère comme archaïque et barbare. Cette poursuite en justice qui ne manque pas de faire révolter ses fans les plus fidèles. Il faut dire que ces derniers sont sur le pied de guerre lorsqu’il s’agit d’une affaire judiciaire de leur star.

« Je suis exténuée par la manière dont les problèmes de santé ovariens et cycliques des femmes sont traités par les entreprises d’assurance santé, explique Hilary Swank sur Instagram. Après avoir eu mes propres problèmes de santé pendant des années et les refus de mon assurance santé pour des services qui me garderaient en vie, et après avoir su à quel point le coût était élevé sans l’aide d’une assurance, j’ai décidé de parler… L’assurance santé de SAG / AFTRA affirme qu’ils traitent et protègent tous leurs membres de manière égale. Je ne pense pas que ce soit vrai. Si vous êtes une femme souffrant de problèmes de santé de femme, je n’ai aucun doute que vous serez d’accord avec moi. Si vous êtes un homme, demandez à votre mère, votre fille, votre sœur ou votre petite amie. Je connais déjà la réponse. »

https://www.instagram.com/p/CE8NEnelVB0/?utm_source=ig_web_copy_link

Rappelons que c’est en 2008 qu’elle a été diagnostiquée d’un kyste à l’ovaire. Elle a ensuite subi une intervention chirurgicale qui lui aura couté l’ovaire gauche. En 2015, elle a cherché un moyen pour obtenir un traitement ovarien malin auprès de la SAG / AFTRA. La réponse était bien sûr négative.

Les membres du conseil du SAG / AFTRA contredisent l’actrice

Le SAG-AFTRA Screen Actors Guild-American Federation of Television and Radio Artists est un syndicat qui regroupe plus de 160 000 de , journalistes, animateurs radio/télé, chanteurs, personnalités célèbres et d’autres talents dans le monde. C’est la caisse maladie faite pour les actrices comme Hilary Swank. Mais quelle est alors la raison pour que le conseil du SAG-AFTRA refuse de couvrir les frais du traitement de l’héroïne du film Million Dollar Baby (2004) ?

La couverture de son traitement des ovaires est refusée parce que d’après le conseil, cela entrerait dans le cadre d’un traitement de l’infertilité. Or, ce type de traitement ne figure pas parmi leur couverture de santé. Selon se syndicat, le seul moyen de préserver une bonne santé de l’ovaire c’est uniquement de procréer. Il est à noter tout de même que le traitement est en général très cher.

Le bras de fer se poursuit entre le SAG / AFTRA et l’héroïne du Écrire pour exister, Hilary Swank. Cette dernière n’est pas sur le point d’abandonner sur sa lancée. En poursuivant en justice une aussi grande institution, elle espère devenir la porte-parole des femmes dans la même situation qu’elle. Des femmes qui ne peuvent pas se payer les soins médicaux nécessaires pour couvrir des problèmes de santé féminine. « Il est temps que nous soyons traités équitablement », a-t-elle contesté à la fin de sa publication sur le réseau social Instagram.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !